Polepharma appelle l’Etat à se saisir de la question de l’indépendance sanitaire de la France

COMMUNIQUE DE PRESSE – 19 mars 2020

Polepharma appelle l’Etat à se saisir de la question de l’indépendance sanitaire de la France  

Face à l’accélération de la pandémie et aux risques de ruptures et d’approvisionnements en produits de santé, Polepharma, premier cluster pharmaceutique européen, appelle les pouvoirs publics à établir dès la crise passée un diagnostic courageux et dégager des axes prioritaires d’actions permettant à la France de rétablir sa souveraineté sanitaire.

En plus d’être une crise sanitaire majeure, inédite par son ampleur, l’épidémie de Coronavirus COVID-19 interpelle sur notre modèle économique et sur l’urgence d’agir pour reconquérir notre souveraineté française et européenne en matière de santé.

Il y a aura un avant et un après la crise.

Le gouvernement a donné des signes (1) quant à la nécessité d’évoluer pour sécuriser l’accès aux produits stratégiques de santé, que sont les médicaments et les principes actifs : il faudra enfin passer aux actes après la crise.

Polepharma, lanceur d’alerte et partenaire privilégié des pouvoirs publics

La reconquête de souveraineté est un axe prioritaire de la politique menée jusqu’ici par Polepharma, avec un combat pour le Made in France porté depuis sa création, qui s’impose à l’heure où les ruptures de médicaments se multiplient et peuvent mettre en péril la santé des patients.

En quatre ans, Polepharma a porté deux initiatives fortes pour alerter les pouvoirs publics de cette dépendance asiatique concernant les approvisionnements en principes actifs, et une évolution similaire quant aux médicaments génériques :

– le colloque POLEPHARMA « Le principe actif dans la chaîne du médicament, mondialisation et gestion des risques », à la Maison de la chimie, le 26 janvier 2016 : https://congres.maisondelachimie.com/evenement/le-principe-actif-dans-la-chaine-du-medicament-mondialisation-et-gestion-des-risques/

– le Colloque POLEPHARMA « Principes actifs et médicaments : la souveraineté de la France est-elle menacée ? », co-organisé avec la Pharmacie Centrale des Armées, le LEEM et le Sicos Biochimie, le 14 mai 2019 à l’Hôtel des Invalides : https://colloque-principes-actifs-et-medicaments.com

En se positionnant comme partenaire privilégié des pouvoirs publics, Polepharma a fait des propositions et entend collaborer avec toutes les parties prenantes pour défendre la production pharmaceutique et d’actifs en France.

Avec des enjeux à relever pour l’avenir qui sont multiples en matière de santé publique, d’indépendance sanitaire, d’équilibre des comptes sociaux et de pérennité du tissu industriel.

« Ce maillage établi par Polepharma entre les donneurs d’ordre (laboratoire pharmaceutiques), les sous-traitants (comme l’industrie chimique) et tout l’écosystème Santé (universités, centres de recherche…) en intégrant les régions, participe à la reconquête de la souveraineté » souligne David Simonnet, président d’Axyntis, leader en chimie fine, et administrateur de Polepharma. 

Dans un contexte d’érosion de la production pharmaceutique et chimique en France, l’ensemble de ces actions donnent une force nouvelle pour nourrir les travaux du Comité Stratégique de Filière dont Polepharma fait partie, en assurant la défense du leadership de l’industrie française, une nouvelle dynamique d’emplois et de croissance économique dans l’Hexagone et une réponse aux enjeux de souveraineté sanitaire.

(1)   Pour preuves, les dernières déclarations de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, allant dans le sens d’une relocalisation des productions stratégiques et d’un modèle plus vertueux privilégiant la proximité et les relations solides avec les sous-traitants pour sécuriser la chaîne d’approvisionnement :

« La relocalisation de certaines productions stratégiques doit être engagée, notamment dans le domaine de la santé. Le ministre a en effet rappelé la nécessité d’étudier la réorganisation à plus long terme de l’échelle de production, secteur par secteur. Cela doit faire partie de notre stratégie économique de long-terme pour gagner en indépendance et en souveraineté et figurera notamment dans les grandes orientations du Pacte productif. »

Source : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

« Je pense qu’il faut que nous saisissions cette épidémie pour nous interroger sur notre dépendance stratégique en termes d’approvisionnement sur certaines filières industrielles. J’ai cité l’industrie automobile, je voudrais citer aussi l’industrie de la santé. Vous savez que 80% des matières premières pour les composants actifs d’un médicament viennent de Chine ou d’Asie. Il est évident, et cette épidémie le montre, que cela peut poser un problème d’indépendance sanitaire à moyen et long-terme. Il faut que nous répondions à ce défi-là et à ce risque-là. »

Source: https://www.vie-publique.fr/discours/273586-bruno-le-maire-21022020-coronavirus

« Nous ne pouvons pas continuer à dépendre à 80% ou 85% de principes actifs pour les médicaments qui sont produits en Chine, ce serait irresponsable et déraisonnable. »

Source : https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/coronavirus-l-europe-depend-de-la-chine-pour-les-medicaments-vitaux_701452

 

A PROPOS DE POLEPHARMA

Premier cluster pharmaceutique européen, Polepharma regroupe plus de 300 acteurs de la recherche à la production, la distribution et la formation, sur les régions de Centre-Val de Loire, Normandie et Ile-de-France, représentant 53% de la production pharmaceutique française, un bassin de 60 000 emplois et 25,3 milliards de chiffre d’affaires à l’export. Actuellement présidé par Philippe Ivanes, Vice-Président Opérations industrielles et site, Sanofi Division Vaccins, le cluster travaille en permanence aux côtés des entreprises pour stimuler la filière française sur quatre axes stratégiques : la performance industrielle, la formation et la valorisation des compétences, l’innovation et la promotion du Made in France.

CONTACT PRESSE Capucine SARRADE-LOUCHEUR – 06 42 03 88 52  – capucine.sarrade-loucheur@polepharma.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos collègues

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *