France Relance – Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires : Stearinerie Dubois et Axyntis Orgapharm lauréats !

Le 29 octobre dernier l’État et le Conseil régional du Centre – Val de Loire soutenaient 2 acteurs de l’industrie pharmaceutique-chimie-chimie fine implantés dans la région.

L’industrie est particulièrement touchée par la crise. Les prévisions d’investissement dans le secteur témoignent de l’importance d’apporter un soutien public aux acteurs industriels afin de maintenir la compétitivité des entreprises françaises à l’international, mais également pour répondre aux grands défis du secteur : modernisation du tissu productif, engagement dans la transition écologique, résilience des chaînes de valeur et de production et inclusion sociale.

Pour permettre le rebond, le Gouvernement a lancé en septembre 2020, dans le cadre de France Relance, un fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires qui complète les aides sectorielles également mises en place par l’État.

Capture d’écran 2020-11-12 à 13.27.18

Ce programme national, s’inscrit dans le cadre du programme Territoires d’industrie, co-piloté par le Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, et le Ministère en charge de l’industrie.

Doté de 150 millions d’euros en 2020 et de 400 millions d’euros d’ici à 2022 à l’échelle nationale, le fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires vise à financer les projets industriels (créations et extensions de sites, modernisation, nouveaux équipements, etc.) les plus structurants pour les territoires et pouvant démarrer l’investissement entre 6 mois et un an. Ces projets doivent avoir un impact sociétal et économique fort : maintien et création d’emplois, décarbonation, formations, approfondissement des collaborations avec les acteurs territoriaux, etc.

Le 29 octobre dernier, 14 entreprises de la Région Centre-Val de Loire ont reçu l’aval de l’État et du Conseil régional pour concrétiser leurs projets. Ces entreprises bénéficieront d’un soutien d’un montant global de 9,6 M€ pour un volume d’investissement prévisionnel total de 61 M€. Cela représente un montant d’investissement moyen par entreprise de 4,4 M€. Ces projets permettront de générer 460 emplois.

Parmi les 14 lauréats figurent 2 acteurs de l’industrie pharmaceutique-chimie-chimie fine également adhérents du réseau Polepharma :

STEARINERIE DUBOIS, Ciron (36) 

La Stéarinerie Dubois – entreprise familiale française fondée en 1820 – est spécialisée dans la production de corps gras technologiques. Elle fabrique une vaste gamme de produits lipophiles utilisés dans la cosmétique, la santé, l’alimentaire et l’industrie en général. Elle réalise 70% de son chiffre d’affaires à l’export. Le projet vise à remplacer et moderniser une partie des équipements de chimie fine (réacteurs de synthèse et sécheur) afin de gagner en qualité, en flexibilité, en capacité et en efficacité énergétique. Cela permettra d’assurer la pérennité et le développement de l’entreprise, et particulièrement de son centre de production situé en zone rurale et qui est un acteur majeur de l’emploi local. 7 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 150 seront confortés.

AXYNTIS ORGAPHARM, Pithiviers (45) – Territoire d’industrie de Pithiviers 

ORGAPHARM est une société du groupe AXYNTIS qui développe et produit des molécules actives pour le compte de leaders mondiaux ou innovants de la pharmacie, du vétérinaire, de l’agrochimie, des cosmétiques, de la photographie. ORGAPHARM porte l’activité stratégique du groupe en développant l’activité très spécialisée de CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization – Sous-traitance pharmaceutique). Le projet présenté repose sur l’aménagement d’une unité existante afin de pouvoir y synthétiser et y purifier des molécules dites de haute activité (Highly Potent Active Pharmaceutical Ingredients, HPAPIs) principalement des anti-cancéreux pour le marché pharmaceutique. Ce projet permettra la création de 3 emplois directs et entre 9 et 12 emplois indirects.

Pour en savoir plus, consultez l’intégralité du dossier de presse.

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos collègues

Les commentaires sont fermés.